Trikafta approbation pour les enfants de plus de 6 ans sans limitation

Actuel
Photo de Trikafta approbation pour les enfants de plus de 6 ans sans limitation

A partir du 1er mai 2022, Trikafta sera inscrit sur la liste des spécialités pour les enfants à partir de 6 ans en Suisse et sera donc entièrement remboursé par l'assurance-invalidité (AI). Mucoviscidose Suisse se réjouit particulièrement de cette évolution, car l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a abandonné la limitation pour les enfants : Pour les enfants, le seul critère pour l'application du Trikafta est une mutation F508del combinée à une autre mutation.

La limitation introduite lors de l'autorisation du Trikafta il y a plus d'un an pour des raisons de coûts, mais contestée pour des raisons médicales, a été levée pour les enfants. "Ainsi, aucun médecin ne doit désormais prouver qu'un enfant présente des lésions pulmonaires permanentes avant de pouvoir commencer à utiliser ce médicament qui prolonge la vie. C'était notre objectif principal dans tous nos efforts en coulisses. Nous sommes particulièrement fiers que le lobbying intensif auprès des politiques et les divers entretiens avec toutes les parties prenantes aient abouti au résultat souhaité", a déclaré Reto Weibel, président de Mucoviscidose Suisse (MVS).

Swissmedic avait autorisé l'extension de l'autorisation de Trikafta pour les enfants de 6 à 11 ans, le 6 janvier 2022. Dès ce moment, MVS s'est engagée avec détermination auprès de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du fabricant du Trikafta, Vertex, pour que l'OFSP abandonne la limitation existante pour le Trikafta (à partir de 12 ans) chez les enfants dès 6 ans. En outre, MVS est intervenue aux niveaux politique et médiatique . "L'OFSP a entièrement suivi notre argumentation. Nous avons pu étayer nos revendications avec les bons arguments et obtenir ainsi la meilleure solution possible pour les personnes concernées", explique Reto Weibel. "C'est un très grand succès pour nous en tant qu'organisation de patient·e·s et cela montre la position que nous avons pu construire au cours des négociations de ces dernières années".

L'engagement de longue date de MVS en faveur de Trikafta porte ses fruits

Dès 2019, lors du premier processus d'autorisation de mise sur le marché du Trikafta, extrêmement difficile, MVS s'était engagée auprès de l'OFSP et de Vertex pour défendre les intérêts des personnes concernées, ainsi qu'au niveau politique pour obtenir une autorisation aussi rapide et large que possible du Trikafta. MVS a ainsi largement à ce que le médicament pour les enfants à partir de 12 ans soit admis dans la liste des spécialités (LS) au 1er février 2021 et doive donc être remboursé par les assurances maladie et l'AI.

 / 
3

Reto Weibel, président de Mucoviscidose Suisse, déclare à ce sujet : "Le fait que nous nous soyons développés et positionnés de manière ciblée, par nos propres moyens, en tant qu'organisation indépendante et crédible au cours des dernières années s'avère payant. Notre objectif est d'être perçus comme une force constructive et crédible par les acteurs de la santé les plus divers de l'industrie, des fournisseurs de prestations et des organismes qui supportent les coûts. Nous voulons, dans la mesure de nos possibilités, renforcer la position de nos membres dans le système de santé. Trop souvent aujourd'hui, nous, les patient·e·s, sommes simplement en marge des développements économiques de la santé et des décisions de politique de santé plutôt qu'au milieu - bien que tous les acteurs de la santé affirment toujours que les patient·e·s sont au centre".